Outils



3ème forum mondial des établissements LabelFrancÉducation 2016 : présentation des pays participants

Les 20 et 21 juin 2016 se déroule, au Centre international d’études pédagogiques et au Sénat, le 3ème forum mondial des établissements labellisés, qui réunit, tous les deux ans, des représentants de ces établissements bilingues francophones. Ce forum est organisé, en partenariat, par le ministère français des Affaires étrangères et du Développement international, l’Institut français, l’AEFE et le CIEP. Vingt-deux pays participent à ces rencontres : les vignettes ci-dessous présentent succinctement les principales caractéristiques de leur enseignement bilingue. Pour plus d'informations sur les établissements labellisés, consultez le site du LabelFrancÉducation

     

      
     
   

 

Albanie

AlbanieL'Albanie dispose d’un réseau de sept sections bilingues francophones, mises en place à partir de 1998. Cinq d’entre elles sont implantées dans des lycées d’enseignement général (à Tirana, Elbasan, Shkodra, Durrës et Korça) et scolarisent environ 470 élèves. L’histoire, la géographie, les mathématiques et la physique y sont enseignées en français. Deux autres sections en hôtellerie-tourisme ont été ouvertes en 2011 dans des lycées professionnels (à Durrës et Saranda), avec l’appui de l’Organisation internationale de la Francophonie. 
Nombre d’établissements bilingues francophones : 7
Nombre d’établissements labellisés : 2
Liens utiles : ambassade de France en Albanie et Destination Korça (TV5MONDE)

Algérie

En Algérie, l’arabe est officiellement la seule langue de scolarisation. Le français est la première langue étrangère enseignée à l’école (obligatoire dès la troisième année) ; elle devient langue d’enseignement des disciplines scientifiques et technologiques seulement à l’université. Les établissements privés ont l’obligation d’appliquer les instructions et programmes nationaux, néanmoins certains d’entre eux accordent à la langue française une position particulière en tant que langue d’enseignement.  
Nombre d’établissements labellisés : 1
Lien utile : Institut français d’Algérie

Allemagne

AllemagneIl existe en Allemagne trois types de dispositifs bilingues dans l’enseignement secondaire général : les établissements préparant à l’AbiBac (examen unique qui permet la délivrance simultanée du baccalauréat français et de son équivalent allemand, l’Abitur) ; les sections bilingues et les lycées franco-allemands. L’enseignement bilingue existe en Allemagne depuis une quarantaine d’années. On compte aujourd’hui – toutes formes d’établissements scolaires secondaires confondues – 1 500 filières bilingues franco-allemandes, réparties dans toute l’Allemagne. Les disciplines enseignées en français relèvent le plus généralement des sciences humaines (géographie, histoire, sciences sociales, éducation civique) et, sporadiquement, à titre facultatif, d’autres domaines (éducation physique et enseignement artistique).
Nombre d’établissements bilingues francophones : 1500 
Nombre d’établissements labellisés : 5
Lien utile : Libingua (Fédération des lycées à section bilingue franco-allemande en Allemagne) 

Australie

AustralieEn Australie, des programmes bilingues français-anglais sont proposés à la fois dans des établissements publics et privés, du primaire et du secondaire, dans la majorité des États. Une partie de ces écoles s’est constituée en association, l’AAFEBS (Australian Association of French English Bilingual Schools), créée en septembre 2015. En 2016, 3 800 élèves australiens, répartis dans treize sections, bénéficient d’un enseignement bilingue francophone.
Nombre d’établissements bilingues francophones : 13
Nombre d’établissements labellisés : 4
Liens utiles : AAFEBS et ambassade de France en Australie 

Croatie

CroatieLe français est la 4ème langue étrangère enseignée dans le système éducatif croate, après l’anglais, l’allemand et l’italien. Il existe trois sections bilingues francophones en Croatie : deux à Zagreb (au lycée XVIII, ouverte en 2002 et au lycée IV, ouverte en 2004) et une à Koprivnica (inaugurée en 2012). On y enseigne, selon les établissements, la géographie, la physique-chimie, l’histoire et l’histoire de l’art en français. Les élèves reçoivent en fin de cursus un diplôme de fin d’études bilingues pour le secondaire.
Nombre d’établissements bilingues francophones : 3
Nombre d’établissements labellisés : 2
Lien utile : ambassade de France en Croatie

Égypte

EgypteLes sections bilingues francophones scolarisent aujourd’hui plus de 40 000 élèves égyptiens, de la maternelle jusqu’à l’équivalent du baccalauréat, dans une cinquantaine d’établissements. Sous l’appellation d’"écoles" ou de "collèges" bilingues sont regroupées quatre catégories d'établissements, implantés principalement au Caire (41) et à Alexandrie (11) : les écoles confessionnelles bilingues, majoritaires dans ce réseau et dont l’implantation remonte à la fin du 19ème siècle ; les lycées al-Horreya, semi-publics, qui sont les lycées de la Mission laïque française, nationalisés sous Nasser, et gérés par les Instituts nationaux ; des établissements privés d’investissement ou associatifs ; quelques établissements publics expérimentaux. Dans ces sections bilingues, en plus d’un cours de français renforcé, les élèves suivent leurs cours de mathématiques en français dès la première classe du primaire (équivalent du CP français) et ceux de sciences à partir de quatrième classe du primaire, jusqu’au diplôme de fin d’études secondaires. 
Nombre d’établissements bilingues francophones : 49
Nombre d’établissements labellisés : 8
Liens utiles : dossier "Enseignement bilingue en Égypte" (Le fil du bilingue) et Destination Égypte (TV5MONDE)

Espagne

EspagneLes premières sections bilingues d’Espagne sont nées en 1998 en Andalousie. Elles se sont ensuite progressivement étendues aux autres communautés autonomes, en particulier suite à la signature d’un accord-cadre franco-espagnol le 16 mai 2005 à Madrid. Le dispositif d’enseignement bilingue, dans lequel les autorités régionales jouent un rôle important, concerne aujourd’hui l’ensemble du territoire espagnol. Outre ces sections, des filières bachibac (qui permettent la délivrance simultanée du baccalauréat français et du bachillerato espagnol) proposent depuis la rentrée scolaire 2011 un enseignement spécifique de langue et de littérature françaises ainsi qu’un enseignement d’histoire dispensé en français. Les cursus et les programmes sont fixés conjointement par la France et l’Espagne. 83 établissements sont actuellement engagés en Espagne dans le programme Bachibac, qui concerne 2 500 élèves. Toutes sections confondues, 358 sections bilingues francophones, du primaire au baccalauréat, scolarisent en 2016 plus de 38 000 élèves. 
Nombre de sections bilingues francophones : 358
Nombre d’établissements labellisés : 11
Lien utile : ambassade de France en Espagne

États-Unis

Etats-UnisAux États-Unis, l’enseignement bilingue s’est largement développé au cours des 15 dernières années (2 000 programmes en 2016, contre 260 en 2000). Les filières bilingues francophones (25 000 élèves) sont implantées majoritairement à l’école primaire. Aujourd’hui, 28 États et 87 villes proposent un enseignement bilingue anglais-français dans plus de 140 écoles. La Louisiane, depuis 1968, New York, depuis 2007, et l’Utah, depuis 2008, se sont fortement engagés dans le développement des programmes bilingues francophones, servant ainsi de modèles pour d’autres États où le français s’affirme (Géorgie, Floride, Caroline du Nord) ou émerge (Arizona). L’enseignement bilingue revêt aux États-Unis plusieurs formes. On compte tout d’abord les programmes dits one-way (programme d’immersion en langue étrangère) à destination des apprenants américains non francophones. Parmi les programmes one-way, on trouve des établissements d’immersion totale (100% de la langue d’enseignement est le français), des établissements d’immersion partielle (où la part de la langue française est souvent très forte dans les premiers niveaux et décroît peu à peu à chaque niveau pour atteindre un équilibre 50-50 en fin de premier degré). Viennent ensuite les programmes dits two-way (autrement appelé dual language immersion) qui sont à destination d’américains anglophones mêlés avec des apprenants francophones. 
Nombre d’établissements bilingues francophones : 140
Nombre d’établissements labellisés : 27
Lien utile : ambassade de France aux États-Unis 

Finlande

FinlandeLa Finlande compte trois filières bilingues francophones, qui scolarisent 1 145 élèves en 2016. Ces sections sont implantées au sein du lycée franco-finlandais (LFF) d'Helsinki depuis 1977 et aux niveaux primaire et secondaire dans les villes de Tampere (depuis 1996) et Turku (depuis 1993). Au primaire, le français est proposé en parité avec le finnois. De nombreuses disciplines sont enseignées en français (mathématiques, sciences, musique, EPS, arts plastiques, etc.). Au collège, 30 à 40% des enseignements sont proposés en français (selon les sections : mathématiques, chimie, physique, informatique, histoire, géographie, arts plastiques, musique).
Nombre d’établissements bilingues francophones : 3
Nombre d’établissements labellisés : 3
Lien utile : Institut français de Finlande 

Grèce

GrèceEn Grèce, le lycée franco-hellénique Eugène Delacroix d’Athènes est le seul à proposer un enseignement bilingue. Il accueille, depuis sa création en 1981, deux filières, l’une grecque et l’autre française (de la maternelle au lycée).
Nombre d’établissements bilingues francophones : 1
Nombre d’établissements labellisés : 1
Lien utile : lycée Eugène Delacroix

Hongrie

HongrieLa Hongrie dispose d’un réseau de dix établissements à sections bilingues francophones (huit lycées d’enseignement général et deux lycées techniques), répartis dans huit villes du pays. La formation au niveau lycée s’étend sur cinq années, dont une première année de préparation dite année "zéro". Cette année permet aux élèves d’apprendre la langue cible en suivant jusqu’à 20 heures de cours de français par semaine. À la suite de cette année préparatoire débutent les études secondaires, qui durent 4 années pour conduire à un baccalauréat hongrois de langue française. Les deux premières sections bilingues francophones ont vu le jour en 1987, tandis que la plus récente a été mise en place en 2000, au lycée Leőwey Klára de Pécs. En 2015-2016, les sections bilingues scolarisent 1 219 élèves dans tout le pays.
Nombre d’établissements bilingues francophones : 10
Nombre d’établissements labellisés : 8
Liens utiles : dossier "L'enseignement bilingue en Hongrie" (Le fil du bilingue) et Destination Hongrie (TV5MONDE)

Italie

ItalieEn Italie, les sections bilingues "historiques", créées en 1992, ont été remplacées à partir de 2010 par les sections ESABAC (examen de fin de cycle secondaire binational qui conduit à la double remise du diplôme italien d’Esame di Stato et du baccalauréat français). Les élèves des sections ESABAC suivent, durant trois ans, un enseignement de la langue et de la littérature françaises (4 heures par semaine) et un enseignement de l’histoire en français (2 heures par semaine). Des sections ESABAC sont proposées dans 383 lycées et scolarisent quelque 24 000 élèves. 
La région du Val d’Aoste constitue une situation linguistique à part en Italie. Cette région autonome a en effet obtenu après la seconde guerre mondiale le statut de bilinguisme officiel, avec l'italien et le français comme langues officielles. La langue française et la langue italienne sont ainsi à parité, y compris dans les écoles. L’enseignement du/en français est obligatoire dès la maternelle.
Nombre de sections bilingues francophones : 383
Nombre d’établissements labellisés : 2
Lien utile : ambassade de France en Italie 

Liban

LibanLe système éducatif libanais est structurellement bilingue (arabe-français ou arabe-anglais). 55% des élèves libanais (soit 550 000 élèves) suivent actuellement un enseignement en français (majoritairement dans le secteur public). La francophonie scolaire n’est pas répartie de façon homogène sur l’ensemble du territoire libanais : la région Liban-nord est à plus de 90% francophone, tandis que les élèves de la région Liban-sud sont à plus de 75% anglophones. L’enseignement en langue étrangère (français ou anglais) commence au Liban dès le niveau pré-scolaire, se décline ensuite dans les disciplines scientifiques (dans le secteur public) voire dans l’ensemble des disciplines à l’exception de l’histoire (secteur privé), et s’impose dans les cursus universitaires.
Nombre d’établissements bilingues francophones : 1355
Nombre d’établissements labellisés : 11
Lien utile : dossier "L'enseignement bilingue au Liban" (Le fil du bilingue)

Macédoine

MacédoineLes sections bilingues francophones de Macédoine ont été créées en 1997 avec l’appui du service de coopération et d’action culturelle de l’ambassade de France à Skopje. Sept sections sont actuellement recensées : six dans des lycées d’enseignement général, qui proposent des matières très variées (histoire, littérature, chimie, mathématiques, physique, informatique)  et une dans un lycée professionnel d’hôtellerie et de tourisme. Elles concernent 23 classes et un peu plus de 600 élèves pour un public d’environ 75 200 apprenants de français, mais ce public pourra sans doute s’élargir grâce à un programme de sensibilisation au français (français partiellement introduit dans cinq disciplines) mis en œuvre dans quatre écoles primaires situées dans des villes accueillant une section bilingue.
Nombre d’établissements bilingues francophones : 7
Nombre d’établissements labellisés : 2
Lien utile : "Sections bilingues scientifiques en Macédoine" (Le fil du bilingue

Pologne

PologneEn Pologne, une trentaine de collèges et de lycées accueillent des sections bilingues francophones, qui scolarisent en 2016 plus de 3 500 élèves. Ces sections proposent un enseignement en français de toutes les matières (à l’exception du polonais et des langues étrangères). En fin d’études, les élèves obtiennent le baccalauréat bilingue (matura), auquel l’ambassade de France en Pologne ajoute une attestation de parcours bilingue francophone. Ils ont également la possibilité de passer le DELF B2, qui permet d’attester de leur niveau linguistique à la sortie du cursus bilingue.
Nombre d’établissements bilingues francophones : 33
Nombre d’établissements labellisés : 4
Lien utile : ambassade de France en Pologne

République Tchèque

République TchèqueLes sections bilingues franco-tchèques ont été créées en 1990-1991, à la demande du ministère tchèque de l’Éducation, au sein de lycées réputés de Prague, Brno, Olomouc et Tabor. Les élèves sont recrutés sur concours, qui comprend une épreuve de mathématiques, de tchèque et des tests psychologiques. Le cursus bilingue dure six ans, jusqu’à la maturita bilingue. Pendant les deux premières années, les élèves apprennent le français à raison de 10 heures hebdomadaires. La langue d’enseignement dans les autres disciplines est la langue tchèque. De la troisième à la sixième année, les élèves reçoivent un enseignement renforcé de langue et de littérature françaises ainsi qu’un enseignement des disciplines non linguistiques (DNL) en français : mathématiques, physique, chimie, histoire, géographie. À la rentrée 2015-2016, on dénombre 770 élèves pour l’ensemble des quatre sections, qui bénéficient depuis 2012 du LabelFrancÉducation.
Nombre d’établissements bilingues francophones : 4
Nombre d’établissements labellisés : 4
Lien utile : Institut français de Prague

Roumanie

RoumanieLe réseau des établissements à filière bilingue francophone de Roumanie, qui a fêté en 2013 son 10ème anniversaire, compte aujourd’hui 25 lycées. Ces établissements, répartis dans les différentes régions du pays (4 dans la région de Timisoara, 6 dans la région de Cluj, 6 dans la région de Bucarest, 5 dans la région sud-est, 4 dans la région de Iasi), proposent un enseignement renforcé de la langue française ainsi qu’un enseignement disciplinaire en français qui suit un programme spécifique en histoire, en géographie, en sciences économiques, en mathématiques, en physique, en chimie ou en biologie. 66% des élèves sont inscrits dans une filière littéraire, 30% dans une filière scientifique, 4% dans une filière technologique. Un accord intergouvernemental (2006) encadre le fonctionnement de ces sections bilingues. Les élèves scolarisés dans ces filières, recrutés suite à un test de français (2 581 élèves en 2015-2016, répartis sur 100 classes environ, encadrés par 100 profs de français et 80 enseignants de DNL) peuvent présenter le baccalauréat roumain à mention bilingue francophone, mis en place en 2008. L’obtention de ce diplôme facilite l’accès aux filières francophones des établissements d’enseignement supérieur de Roumanie et aux établissements universitaires français. 
Nombre d’établissements bilingues francophones : 25
Nombre d’établissements labellisés : 11
Lien utile : ambassade de France en Roumanie

Russie

RussieLa Russie dispose d’un réseau de vint-huit établissements à classes bilingues francophones. Réparties dans 16 villes du pays, ces sections scolarisent 1 550 élèves en 2016. Ces classes bilingues s’échelonnent de la 8ème à la 11ème classe (élèves âgés de 14 à 17 ans). Les élèves sont recrutés sur la base du DELF Junior A2. La première classe bilingue francophone a été créée en 1994 à l'école n°171 de Saint-Pétersbourg, à l’initiative des autorités locales. Le projet a ensuite été repris par l’ambassade de France qui gère aujourd’hui l’ensemble du réseau. 
Nombre d’établissements bilingues francophones : 28
Nombre d’établissements labellisés : 3
Lien utile : dossier "Enseignement bilingue en Russie" (Le fil du bilingue

Serbie

SerbieLa Serbie dispose d’un réseau de huit établissements proposant une filière bilingue francophone (un établissement d’enseignement primaire et sept lycées) répartis dans sept villes de Serbie (Belgrade, Nis, Novi Sad, Novi Beograd, Pirot, Sremski Karlovci et Valjevo). Les 28 sections bilingues scolarisent environ 500 élèves, qui sont recrutés sur test d’entrée (compréhension et expression écrites et orales) organisé par le ministère de l’éducation serbe. Le niveau A2 du CECRL est nécessaire pour accéder à ces filières. Les sections bilingues ont été créées en 2004 grâce à la mise en place d’un partenariat avec le ministère de l’Éducation serbe sur un Fonds de solidarité prioritaire (FSP) lancé en 2001. 
Nombre d’établissements bilingues francophones : 8
Nombre d’établissements labellisés : 3
Lien utile : "Enseignement bilingue en Serbie" (Le fil du bilingue

Tunisie

TunisieLe français occupe une place importante dans le système éducatif tunisien où il constitue la langue d’enseignement des sciences, des techniques, de l’économie et de la gestion à partir du lycée. Les sciences physiques sont également enseignées en français dans quelques collèges.
Nombre d’établissements bilingues francophones : 16
Nombre d’établissements labellisés : 3
Lien utile : Institut français de Tunisie 

Turquie

TurquieUn enseignement bilingue est dispensé par différentes institutions établies en Turquie de longue date, telles que le lycée Galatasaray et les six lycées congréganistes d’Istanbul et d’Izmir. Plus récemment, la Fondation Tefvik Fikret s’est engagée dans cette voie. Ses deux sites d’Ankara et d’Izmir proposent aujourd’hui un cursus bilingue de la maternelle au lycée. Dans les établissements bilingues francophones de Turquie, le français est enseigné comme langue étrangère depuis les classes du primaire jusqu’au diplôme de fin d’études secondaires, mais il est aussi partiellement langue d’enseignement, aux côtés de la langue officielle – le turc. Les cours de mathématiques et de sciences (physique, chimie, biologie) sont en effet dispensés en français parfois dès le niveau primaire puis au collège et au lycée. Pour intégrer ces lycées, les élèves passent un concours national, à l’exception de Tevfik Fikret qui peut proposer un cursus suivi depuis la maternelle (à Ankara) ou le primaire (à Izmir) jusqu’au lycée. Ils suivent alors une année préparatoire où ils bénéficient d’un enseignement intensif du français. Certains élèves, notamment issus des écoles primaires institutionnellement "rattachées" ou "associées" aux lycées peuvent être dispensés de cette année préparatoire et rejoindre directement la première année du lycée après un test linguistique (environ 10% des effectifs).
Nombre d’établissements bilingues francophones : 9
Nombre d’établissements labellisés : 11
Lien utile : ambassade de France en Turquie 

Ukraine

UkraineL’Ukraine dispose d’un réseau d’une trentaine d’établissements publics spécialisés dans l’enseignement du français (qui dispensent un enseignement renforcé du français dès la 1ère classe du primaire), dont sept accueillent des sections dites "bilingues" (proposant l’apprentissage d’une ou deux DNL enseignées en français). Ces écoles, réparties dans 6 grandes villes d’Ukraine (Kiev, Dnipropetrovsk, Donetsk, Lviv, Odessa et Sebastopol), scolarisent 5 700 élèves dont 2 200 dans les sections bilingues. Ces élèves reçoivent un enseignement des DNL à partir de la 5ème classe (10 ans) jusqu’à la dernière classe du secondaire (11ème classe, 16 ans). Ils sont recrutés sur dossier ou examen et doivent nécessairement avoir suivi un enseignement renforcé en français dès la 1ère classe du primaire. Initiées en 1997 par l’ambassade de France en collaboration d’abord avec quatre établissements, puis avec trois autres à partir de 2010, les sections bilingues sont officiellement reconnues et soutenues depuis 2009 par les autorités éducatives ukrainiennes. 
Nombre d’établissements bilingues francophones : 8
Nombre d’établissements labellisés : 1
Liens utiles : dossier "Sections bilingues en Ukraine" (Le fil du bilingue) et Destination Ukraine (TV5MONDE)

Pour en savoir plus sur les 48 pays accueillant des sections bilingues francophones à travers le monde, consultez notre dossier "Panorama mondial de l'enseignement bilingue francophone".


panorama